Olne, Plus Beau Village de Wallonie

Au creux d’un paysage mêlant la douceur du Pays de Herve à la diversité des massifs ardennais, seule la flèche ardoisée de l’église Saint-Sébastien trahit la présence du petit village d'Olne. Il y aurait trace de cette église à partir de 1005, au moment de la donation des landes situées entre Soiron et Soumagne aux chanoines de St Adalbert. L'édifice actuel remonte à 1584 pour la tour et 1761 pour les nefs et le chœur. Située sur une butte au centre du village, l'église est entourée de l'ancien cimetière et ceinturée par un mur en moellons interrompu par l'escalier et la grille d'accès au portail. A l'intérieur, le mobilier est remarquable : autel et bancs en chêne, chaire de vérité, plafond en stuc, orgues, cloches et divers objets de culte.

Si maisons et sites classés foisonnent, le village d'Olne vous séduira sans doute davantage par les menus détails qui lui confèrent son charme : balcons aux grillages ouvragés, passages dérobés entre hautes bâtisses, jardins entourés de murailles... Le tout baigné d’une quiétude datant d’un autre temps.

La renaissance mosane et les 17e et 18e siècles ont façonné maisons et fermes en moellons calcaires, reflétant l’harmonie et l’homogénéité du village.

Olne est vallonné et permet la découverte de nombreux paysages différents : la discrétion du village de Gelivau, les nombreux moulins de l'étroite vallée de Vaux-sous-Olne, la bucolique petite église de Saint-Hadelin en bord de Magne, les sentiers d'Olne dans la vallée du Bola, les vieux séchoirs à chardons de Froibermont, la mare de Hansez, les maisonnettes fleuries, la molèye rue des Combattants,… La molèye est le nom donné au mélange de mortier de chaux et de limaille de fer utilisé pour rejointoyer les moellons calcaires des maisons à Olne. En mélangeant cette limaille de fer avec le mortier, les Olnois voulaient donner une plus grande stabilité à leur maison. Bon nombre d'anciennes maisons ont conservé ces joints jusqu'aujourd'hui. Au 18e siècle, la clouterie constitue une des principales activités du village.

La Cense seigneuriale de Froidbermont est également un batîment remarquable ! Ancienne dépendance du château démoli en 1806, elle était la résidence des barons d’Olne de Froidbermont avant la construction du château d’Olne au Rafhay (en 1703) lui-même démoli en 1920. La ferme carrée typique du plateau, contournée par la route, comporte plusieurs corps de logis, fournil et dépendances agricoles organisés autour de la cour pavée accessible par le portail.

Quant à la maison communale, construite en 1747, comme le rappelle le fronton qui surplombe l'entrée principale, elle présente les caractéristiques du style rocaille, alternance de briques rouges et pierres calcaires. A gauche de la façade, une travée d'ouvertures semblables à celles du bâtiment a été ajoutée contre le pignon au début du 20e siècle. A l'intérieur, on peut voir de riches décors en bois, portes sculptées, manteaux de cheminée, parquets et escaliers. La façade arrière surplombe la terrasse et le jardin délimité par un muret de pierres. A l'origine, la maison communale hébergeait la gendarmerie. Les étages étaient les appartements des gendarmes et les caves servaient de cachots. Récemment réhabilitées, les caves accueillent désormais la bibliothèque communale.

De nombreuses promenades fléchées permettent de découvrir des lieux qui vous surprendront par leurs spécificités et leur quiétude.

  • ,
  • 4877 Olne
  • Belgique
  • 50.5869
  • 5.75235
  • 11